I want to get high! So high!

Que celui qui n’a jamais voulu tester les effets de l’altitude me jette la première pierre!

Comment ne pas être intrigué par cet effet naturel qu’est le manque d’oxygène dans votre cerveau?

Souvent sous estimé, de nombreux touristes succombent encore à ces effets.

J’ai pu en faire l’expérience à partir de 3800 mètres d’altitude, en ressentant les premiers symptômes:
– Du mal à reprendre son souffle dès que l’on parle.
– Un rythme cardiaque qui s’accélère (pas besoin de café le matin, vous êtes déjà boostés!)

altitude energie matinae bill murray

Et un léger étourdissement comme après quelques verres de bon vin.

altitude montagne bourré au vin

Jusque là, rien de bien grave.

C’est à partir de 4200m qu’un mal de tête m’a vraiment perturbé, comme compressé dans un étau.   La chaleur du feu de cheminée  m’a fait monter le sang à la tête, et m’a donné  des bouffées de chaleurs.

C’est ce mal de crâne qui peut être fatal.
Un cachet, un bon repas et beaucoup d’eau suffisent souvent à vous soulager.
S’il persiste, privilégiez de rester un jour là où vous êtes plutôt que de prendre le cachet contre le mal d’altitude et continuer à monter (y’en a qui ont essayés ils ont eu des problèmes!).

Je le répète: ces médicaments sont destinés à atténuer les effets de l’altitude en vue d’une descente en douceur : il  faut impérativement arrêter de monter.

altitude effets et dangers par moundir

En haute saison en dépassant les 5000m de nombreux hélicos viennent sauver des touristes ayant poussés leurs limites à outrance ou n’ayant pas su gérer leur effort (avec ou sans guide d’ailleurs).

Outre ces violents symptômes, le manque de sommeil et d’appétit sont également notoires.
Le fait de faire des rêves d’un réalisme perturbant fut l’une de mes surprises également.
Les guides recommandent donc de dormir aux plus basses altitudes.

Tentez ensuite l’aventure vers une étape plus haute   avant de redescendre.
Le corps souffre mais s’adapte et le repos en plus basse altitude est salutaire.

Plus de conseils sur  mon article Safety first

Ce n’est pas pour rien que pour l’ascension au sommet, les grimpeurs doivent effectuer des journées à monter au  camp numéro deux, puis redescendre puis remonter au camp 3 puis redescendre…etc.

everest-graphic-altitude

La zone au dessus de 7200m appelée la death zone, est littéralement mortelle pour votre cerveau qui peut perdre en chemin beaucoup de ces fonctions premières: parler, penser et même distinguer le vrai du faux.

Voici un récit   qui m’a beaucoup impressionné :  Un homme survit une nuit au sommet de l’Everest

Certains alpinistes perdent complètement la raison, hallucinent en voyant un compagnon imaginaire par exemple ou en ne ressentant plus du tout la notion de danger.
C’est une chose fascinante de voir à quel point tout le monde réagit différemment à ces problèmes d’altitude.

Le moindre bobo ou la moindre contrariété peut être facteur de re-descente… Il faut donc prendre soin de soi et apprendre à s’écouter davantage.

Pas le droit à l’erreur par exemple lorsque l’on veut admirer le coucher du soleil en haut du Kala patthar  !

altitude 5500 du kala patthar vue sur l'everest
Je fais le malin, je suis fou de joie, mais bel et bien épuisé

Pour ma part, une fois arrivé en haut et après un ultime effort,  les nausées ont commencé à faire surface, surtout que le vent glacé  peut aggraver très rapidement votre état.  Je dus redescendre assez rapidement pour éviter toute complications.

Mais croyez-moi que l’euphorie du  rêve réalisé vous fait oublier toute votre fatigue.

La magie du mental sur le corps ! 

Ainsi malgré la température et les difficultés de confort, notre fabuleux corps s’adapte a toutes les situations.

Je ne le répéterai cependant jamais assez: prenez le temps de vous acclimater!

C’est le secret!

Car la règle d’or ici est bien : « lentement mais surement »

 

Alors, vous vous lancez? 🙂 

2 Replies to “Altitude en montagne (Trek Népal): effets et dangers”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :