AAAAAAHH la Croatie !

Plus qu’un pays truffé de belles plages, de paysages exotiques et de bonne bouffe, la Croatie est un carrefour des Civilisations.

Cette dernière a en effet été colonisé de nombreuses fois par des civilisations radicalement différentes : elle en est un mix parfait.

C’est à l’ISTRIE que je m’intéresse aujourd’hui. J’y ai passé quelques jours pour une découverte en week-end prolongé : merci Easy Jet !

C’est dans la ville de PULA que j’ai atterri, la ville ayant la plus bénéficié de l’influence des Italiens qui ont imposé leur style, et leurs coutumes.



Le rythme de vie est aussi paisible qu’en Italie, les locaux ont du sang chaud en eux, et leur gastronomie est un savant mélange de cuisine Grecque, Allemande et Italienne.

De quoi ravir toutes les papilles je vous assure !

La Croatie a traversé bien des épreuves entre les régimes d’extrême droite durant la seconde guerre Mondiale, le bilan humain catastrophique d’après-guerre, la guerre d’indépendance avec la Serbie, le parti communiste de Tito…

Mais le pays s’est relevé d’une manière magistrale après 1991.
Croatie : Statue devant l’amphithéâtre de PULA

caravane des champs
Passer de la caravane/tracteur
yacht au port de pula
au luxueux Yacht


Ils sont à présent membre de l’UE depuis 2013, mais n’ont encore pas adhéré totalement à la monnaie unique : ce processus devrait être possible en 2019.

Billets croates: KUNA

 

 

 

 

 

 

 

En attendant il est temps d’utiliser vos KUNA (MATATA) !

Le pays vit majoritairement du Tourisme qui a explosé depuis les années 2000 : ses habitants sont donc plus qu’ouverts pour vous accueillir et je fus agréablement surpris pour un peuple de l’Est.
Ils sont loin d’être froids mais bigrement accueillants !

PULA

C’est une ville très agréable de Croatie, mêlant une forte culture maritime avec un port immense, des monuments romains datant du 3ème siècle avant J.-C, une arène magnifique et emblématique, et de nombreux bars et restaurants atypiques.

Il y règne une douceur de vivre typiquement Italienne.


Je vous invite à vous balader autour de l’ARENA, regarder les oiseaux survoler le monument comme dans Gladiator.

Imaginez  le nombre de combats mythiques et les foules que ce bijou pouvait accueillir.

J’en ai encore des frissons en imaginant le bruit des glaives fracassant les boucliers des malheureux perdants.

Allez hop le côté pratique :

Hébergement ?

L’offre d’hébergement principale est l’APPARTMAN.
L’offre d’appartement est si forte que vous ne trouverez que très peu d’hôtel en concurrence. Pour 30 euros par nuit, pour 2 on trouve des appartements très modernes et confortables.

Le conseil resto ?

N’oubliez pas d’aller au MUNICIPIO et goûter leur pizza aux truffes ! Une spécialité du coin !
Par contre évitez de prendre du vin rouge, amis Français, on le boit ici FROID ! (oui ils le mettent au frigo…)
Le restaurant la CUXINA est également divin si vous tombez sur la dorade pêchée du jour !

Transport ?

La ville est très bien desservie par les bus, où vous pourrez vous rendre dans la zone de Verudela, où se trouvent les plages du sud, les plus accessibles (privilégiez les petites criques aux grandes plages aménagées qui peuvent être sales).

Il existe un service de shuttle Bus pour l’aéroport également qui est assez pratique pour seulement 4euros (en 2017).

superbe place de Pula
Bye Bye Pula, c’est Pula peine de nous pleurer!

 

Je me suis ensuite dirigé vers le parc National de PLITVICE, connu pour ses lacs.
Attention, prix d’entrée : 15 € (comprend tous les transports au sein du parc cependant)

Nous étions en Juin, et pourtant le site ressemblait davantage à DisneyLand qu’à un parc national : on ne peut pas marcher 50m sans éviter quelqu’un ! Il y avait beaucoup trop de monde et nous étions pourtant en pleine semaine !

Les bus et bateaux mis à disposition des voyageurs rajoutent au coté « assistés » et même si les infrastructures sont appréciables pour tous les âges, c’était loin d’être mon attente d’un lieu prisé de randonnée…

Premier conseil : partez y au moins deux jours entiers, surtout qu’il se trouve à 3h30 de route de Pula.
Second conseil : Pourquoi ne pas vous y rendre hors Juin/Juillet/Août pour y trouver moins de monde ? Il devrait encore faire beau en Mai ou en Septembre et la lumière du soleil reflétant sur le lac est tout de même préférable.


Le lieu est pourtant magnifique et en partant tôt le matin vous pouvez parcourir tous les sentiers en 6 heures. Cependant, les transports vous font gagner un temps fou si vous préférez juste visiter. La cascade principale vaut quand même le détour :

cascade Plitvice parc national de Plitvice


Mais on est là pour marcher oui ou bien ?
🙂
Pour nos partenaires marcheurs, préférez le parc national de Krka ! (5h de Pula en voiture)
Beaucoup moins fréquenté et de très beaux points de vues.

Meilleure période pour partir à Pula: Juin à Août (Walk With Me vous conseille cependant d’y aller en Mai ou en Septembre)

One Reply to “CROATIE: J’ai testé pour vous le…Week-end à Pula !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :