Je peux vous dire une chose mes amis.
Le voyage est une drogue dure.
Beaucoup d’entre nous avions déjà cela dans les veines grâce aux voyages familiaux ou à une appétence pour les documentaires animaliers ou d’aventuriers.
On joue avec notre imagination, on rêve, on se projette dans la peau d’un Mike Horn ou d’un Antoine de Maximy parcourant le Monde.
Puis à la première occasion on saute le pas, et on décolle..

drogue du nomade à aéroport lukla népal

Un afflux d’excitation mêlé d’une grande peur vous envahit.
Cette sensation est unique : vous plongez dans l’inconnu.
Une satisfaction entremêlée à des « si je ne rencontres personne… » « si je perds mon passeport… » « si je me fais voler la bas… »  qui vous serrent le ventre.
Effectivement tout peut vous arriver, comme chez vous après tout, sauf que là-bas vous pensez que vous aurez à régler cela tout seul…
Parfois ce sera le cas et la fierté en sera immense, mais parfois vous aurez tout autant d’alliés.
Car nous sommes des milliers à avoir vécu cela, des milliers a vouloir le revivre, et nous sommes prêts a aider n’importe quelle personne aussi éprise que nous.
Nous devenons Addicts aux nouvelles rencontres, au frisson du renouveau quotidien, a la douceur de pouvoir décider nous-même de notre emploi du temps.
Addicts au fait de se sentir utile, d’être un rouage dans la machine d’un Monde Meilleur.
bébés temple Chiang Mai
0 contraintes, juste passer d’un point A à un point B en choisissant quelle merveille nous allons visiter aujourd’hui.
Oui c’est une drogue. Moins dangereuse que les autres bien heureusement mais tout aussi puissante. Nous nous en apercevons au retour.
Nous étions en manque de nos proches, de repères, de stabilité et maintenant que nous les avons, nous nous apercevons qu’il nous manque encore quelque chose.
Nomades de tout horizons,
Pour vous, la routine est douce lorsqu’elle est de courte durée.
Etre stable c’est bien, vivre intensément c’est mieux.
On se sent à part, parfois privilégié et le décalage avec nos proches est flagrant.
Nous aimons avoir une journée bien remplie mais remplie d’aventures multiples et surprenantes…
Aventure backpack sur l'Himalaya
Finis les dîners mondains, les prises de tête futiles et les réunions qui n’en finissent plus au travail!
Nous sortons de notre zone de confort, pour en apprécier une autre plus risquée mais plus excitante.
Mais attention, vous pourriez bien vous faire hameçonner par le démon du voyage.
Vos jambes ont la bougeotte, vous avez envie de bouger partout tout le temps, être à plusieurs endroits à la fois?
Vous êtes peut-être déjà atteints…
Le Monde est si vaste qu’il nous semble impossible de le découvrir entièrement. C’est vrai, nous n’avons pas assez d’une vie.
Alors autant profiter de chaque endroit en profondeur : explorer pendant que nous le pouvons encore.
Reste le problème de la perte totale de repère, au point de ne plus avoir de maison, de foyer, de port d’attache pour se ressourcer entre nos aventures.
Le Monde est votre maison? OK, mais qu’en est-il des personnes qui composent votre entourage à la maison?
Car une drogue est néfaste pour nous comme pour les gens qui nous entourent…mais le mouvement perpétuel n’est pas forcément un mal si il compose notre ADN.
Et nous aurons tout le temps de nous poser un jour…non?
Je pense sincèrement que vos proches seront toujours là s’ils vous correspondent, partout où vous serez…:-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :