Extrait du journal du Voyageur pour le mois de Juillet 2016, soit l’arrivée en Indonésie – Asie du Sud Est.

01/07/16: Avant le décollage pour l’Indonésie et Bali:
L’excitation s’entremêle d’une immense peur et d’un stress qui ne me quittent plus.

La tristesse de quitter mes proches pour une si longue période me fait savourer chaque instants avec eux comme si c’était les derniers : c’est intense et c’est beau les départs…

Contrairement à mon séjour Canadien il y a 4 ans, je sais aujourd’hui ce qui va me manquer et j’ai pu m’imprégner de chaque chose avant de partir.

Je suis aimé en France mais je pars pour l’Asie 🙂


05/07/16: Arrivée à Amed après quelques jours à Jimbaran très décevant (n’y allez pas!) et nous évitons à tout prix la zone de Kuta qui nous semble vraiment le contraire de ce que nous recherchons.

Heureusement Amed est un petit village Raggae très agréable, parfait pour se remettre en douceur.

amed paysage

Faire du scooter me semblait facile en théorie, mais apprendre ici ne va pas être du gâteau…Il y a beaucoup, beaucoup, beaucoup de Monde, partout, tout le temps.

06/07/16: Aujourd’hui nous avons été arnaqué par un faux guide qui demande des sommes astronomiques en fin de visite (que tu n’as jamais demandée).

Je souhaite que ce voyage révolutionne ma vision de l’Humain, mais cela n’est peut-être pas à Bali que je trouverai cela finalement…

07/07/16: Nous voici au paradis de la douceur de vivre et du farniente : Gili Air.

Gili Air plage
Ici les vélos remplacent les bruyants scooters, les bars servent des champignons et les couchers de soleil sont magnifiques.

« If you don’t do something you like, you are wasting your time »

10/07/16: 12 ème jour sans cigarette.
Après le paradis des Iles Gili, nous partons pour Ubud et l’agitation ici provoque un sacré choc! Retour en ville.

Retour en ville à Ubud
Le manque de nicotine, les tentatives d’arnaques constantes et une indigestion qui me suit depuis 2 jours m’ont presque fait péter un câble au point de revenir en France.

Le mal du pays à même pas deux semaines! J’aurai aimé avoir ces conseils dès le début!

J’ai heureusement vu des amis qui habitent au Vietnam et m’ont rassurés : cela va passer, c’est simplement un temps d’adaptation Occident / Orient. Cela fait cela chez tout le monde.
Ah bon…continuons alors ?  (en relisant ces lignes je m’aperçois à quel point j’ai bien fait de continuer)

13/07/16: Une douceur de vivre s’est réinstallée dans ma vie. Le fait de se stabiliser chez Chakra pour une mission de volontariat à Ubud nous fait un bien fou.

Je prends goût au travail manuel, et à part un petit incident de scooter (je l’avais dit que c’était pas aussi simple au début…) tout va bien.

La liberté et la quiétude de ces gens font chaud au cœur.

Tandis que la France se déchire pour la Loi Travail, je plante du riz rouge biologique comme un vrai  Balinais et construit un four à pizza en argile.

volontariat riz rouge Bali chez Chakra

16/07/16: Attentat de Nice…La France dont nous sommes les ambassadeurs dans cette équipe est encore une fois mise sous les projecteurs du Monde.

Cela en est fatiguant.
Je justifie les erreurs d’intégration de mon pays, mais je ne sais expliquer comment un esprit Humain peut vriller à ce point.

La folie est humaine, elle ronge chaque guerre, chaque conflit, chaque ambition d’imposer..

Le fait que cela soit en Europe est un événement inter planétaire: nous n’avons pas l’habitude.

Rien à voir mais pour rester dans le réjouissant : Bali a détruit 70% de ses sols agricoles à cause du Tourisme de masse…Bravo!

De plus, les habitants brûlent tous leurs ordures (et croyez moi chaque biscuit est emballé individuellement ici…) car ils doivent sinon payer une taxe pour les faire ramasser.

On marche sur la tête: s’il y’a bien quelque chose à apporter en Asie, c’est un traitement efficace des déchets.

22/07/16: Après avoir assisté à un mariage Balinais, qui est très surprenant à voir, mais où nous avons mangé et bu comme des Rois, nous quittons notre confort d’ici pour repartir sur les routes.

cérémonie mariage Bali Indonésie

25/07/16: Séjour à Munduk des plus tranquilles. Je reste bloqué en voyant des gamins de 12 ans conduire des motos plus grandes qu’eux. L’Indonésie me fascine.

rizière de Bali

27/07/16: Pemuteran au Nord Ouest de l’Indonésie – Chez Yuda Homestay
Nous avons assisté ce soir à une cérémonie de Transe Balinaise à l’occasion d’une crémation.

A priori, pour accompagner le défunt dans de bonnes conditions, des femmes miment le geste de se planter un couteau dans le cœur et le tournent pour invoquer les démons…

C’est un spectacle flippant et fascinant: la musique est entêtante et dès que ces femmes entrent sur scène elles sont en transe et ne contrôlent plus rien…

La pratique peut paraître choquante pour un œil Occidental, notamment quand des gamines de 10 ans sont amenées à le faire…
Toutes les cultures ont une manière différente de traiter la mort et le deuil.
Je suis content d’avoir vu cela de mes yeux.  Une chose à rayer de ma to do list!

Notre hôte se rend chez son ami qui vient de perdre son bébé de deux mois..il en parle aisément comme si c’était la volonté de Dieu. Je pense que pouvoir accuser un Dieu extérieur plutôt que la fatalité ou soi même doit être apaisant. Je les envie d’être croyant, être athée force à davantage de travail sur soi.

Il me reste encore 1 mois à explorer l’Indonésie, en allant vers Java et surtout Sumatra!

Abonnez vous donc à ce blog pour suivre mes prochaines aventures de près!

One Reply to “Indonésie: Récit et découverte de Bali (Journal)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :