Vous êtes fan de trek et de haute altitude?

Vous souhaitez vous lancer dans l’aventure Népalaise ?
Annapurna ? Mustang ? Camp de base de l’Everest ?

Profitez de mon expérience et de l’expertise d’une agence de voyage locale !

Avec Hidden Nepal Adventures and Expeditions, nous organisons de France, votre trek, transports et hébergements sur place !

Car rêver et vous préparer physiquement devraient être vos seules préoccupations avant de découvrir les plus belles Montagnes du Monde !

everest base camp trek - Népal Himalaya

Saviez-vous que les 20 plus hauts sommets du Monde se trouvent dans l’Himalaya ?
Vous pouvez les atteindre de la Chine/Tibet, du Pakistan mais surtout du Népal !

Pradip, notre contact local, vous accueille dans son agence de Kathmandou, pour vous donner vos billets, votre permis de trek, et toutes les dernières informations.

Achetez votre équipement sur place, laissez vous guider par ses soins, et il vous emmènera peut-être même goûté de la bonne bière Népalaise.

Je peux vous conseiller et organiser avec vous votre aventure.

Pradip oeuvre pour de nombreuses associations sur place, et le Népal a terriblement besoin du Tourisme.

Allier donc l’utile à l’agréable : travailler vos jambes, vos poumons, votre cœur, tout en inscrivant un pays à vie dans votre âme.

Beaucoup d’activités sont possibles  via l’agence:  parapente à Pokhara,  tour de villages ethniques,  et même aller voir des animaux sauvages au parc Naturel de Chitwan!

Contactez moi donc pour parler de votre projet et je vous promet de vous proposer la meilleure solution au meilleur prix !

LES TREKS

ANNAPURNA

Le plus accessible mais l’un des plus beau trek du Népal.

Partez de Pokhara pour ensuite monter au fameux point de vue du Poon Hill.

Une expérience incontournable pour les passionnés de Montagnes afin d’admirer ces sommets blancs.

L’Everest Base Camp

Les plus hautes altitudes pour des paysages époustouflants. Atteigner le point de vue du Kalapathar à 5500m d’altitude et profitez de la plus belle vue sur l’Everest.

Attention bonne condition physique et motivation exigé!

LANGTANG

Cette vallée est bien moins fréquenté que les deux précédentes et vous permet donc des randos hors des sentiers battus.

YOGA TREK

Profitez lors de votre trek de séances de yoga et de méditation en altitude.

Un excellent moyen de vous connecter à vous même et à votre environnement en prenant totalement conscience de la chance que vous avez : vous êtes dans l’un des plus beaux pays du Monde.

 

L’EVEREST – Le titan

Le plus haut sommet du monde a fasciné des générations d’alpinistes et d’amoureux de la montagne.
Considéré comme une divinité pour les Népalais, il a été conquis par les Anglais (Hillary) et un Sherpa (Tenzing) en 1953.Les explorateurs Tenzing et Hillary
C’est l’un des plus grand challenge a relever et a inscrire dans sa liste d’accomplissement pour les Occidentaux.

Entre 1921 et 1996, plus de 140 personnes sont mortes sur 630 qui ont réussis a monter au sommet, soit 1/4 qui n’en reviennent pas.

Entre 2008 et 2013, 34 personnes sont mortes sur le massif mais bonne nouvelle : en 2016, 350 personnes ont accompli l’exploit d’atteindre le sommet.

Car c’est un réel exploit personnel que de grimper à plus de 8000m d’altitude, en dépit de la température, des effets de l’altitude et surtout des caprices de la Montagne.

ascension gokyo point de vue -everest base camp trek

Le plus difficile étant d’en redescendre…

UN TREK PLUTÔT EXTRÊME NON?

Les drames de 1996 (lire les livres a « Day to die for » de Graham Ratcliffe et « Into Thin Air » de Jon Krakauer), de 2014 ou plus de 16 sherpas ont péris entraînant l’annulation complète de la saison ainsi que le tremblement de terre de 2015 le prouvent : vous feriez mieux de respecter la Montagne car elle aura toujours le dernier mot.

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20150426-seisme-nepal-everest-alpinistes-tues-survivants-racontent

Cependant, depuis les années 90 de nombreuses entreprises proposent, moyennant  40000 à 60000$, de vous faire grimper au sommet de ce géant en 2 mois et entraînant une sur-commercialisation du sommet.

Ainsi il vous suffirait d’avoir les moyens pour accomplir cet exploit humain?

Réussir un si grand challenge dépendrait seulement de vos revenus?
Heureusement non.

Cette somme garantit à ces riches voyageurs qui se sont entraînés pendant presque un an, d’avoir tout le confort nécessaire durant le trek (même parfois plus que nécessaire) .

Ce sont les sherpas qui risquent leur vie pour garantir cette logistique.

Ils gagnent alors 2000 à 2500$ pour les deux mois de travail (un salaire moyen népalais étant de 150$/mois en moyenne, on  comprend mieux pourquoi ils sont prêts à risquer leur vie là-haut).

Mais contrairement a ce que certains clients croient, cette somme ne vous garantit surement pas d’atteindre le sommet, cette dernière étape ne dépendant que de vous. Comme le dit Jon Krakauer dans son livre Into thin air:

« The stronger guides in the world may be powerless to save a client life, indeed, they are sometimes powerless to save even their own lives.
Climbing mountains will never be a safe predictable entreprise.
Climbers are simply not distinguished by an excess of prudence. Specially the Everest’s one: when presented with the chance to reach the highest summit, people are quick to abandon good judgment »

ALLER JUSQU’AU BOUT

Ainsi la fièvre du sommet, est un phénomène qui a entraîné plus d’un décès. Comment peut on les blâmer? Etre si près du but…on en oublie la valeur de sa propre vie.

Et c’est important de le préciser: en vous lançant dans ce type d’entreprise vous en connaissez et en assumez les risques.

Malgré ces risques, des centaines de touristes se retrouvent bloqués dans des embouteillages dans l’ascension de l’Everest.

autoroute vers le sommet de l'Everest

L’AUTOROUTE  DE L’EVEREST

Cette montagne sacrée et capricieuse est devenue une autoroute..c’est comme si des centaines de gens faisaient la queue pour affronter un ours a main nue.

Malgré la présence de son dresseur, il vous tuera quand même bande de fêlés!

Outre le danger d’un tel succès, c’est une question éthique qui se pose: est ce que les plus grandes Montagnes ne seraient pas réservées aux plus grands alpinistes?

Transformer un rêve inaccessible en succès commercial et prétendre que tout le monde en est capable? Est-ce bien raisonnable?

Pour (soi disant) régler ce problème , le gouvernement chinois (qui contrôle les montées de l’Everest côté Tibet) et celui du Népal ont drastiquement augmentés le prix des permis. C’est ce qui génère la plus grande partie de leur revenu annuel…

Mais malgré le prix, les riches aventuriers continuent d’affluer.

Une des solutions serait d’imposer la montée du sommet sans bouteille d’oxygène.

Cela dissuaderait plus d’un client et seuls les vrais alpinistes connaissant les risques pourraient monter là haut.

A ce jour on compte 193 aventuriers ayant réussis le challenge à l’air libre.

Mais les gouvernements Chinois et Népalais n’ont certes aucun intérêt à stopper l’afflux de grimpeurs: de nombreux Sherpas se retrouveraient sans emplois…

Ce sont pourtant des héros des temps modernes et nombre d’entre eux continuent de périr pour les caprices de nos Occidentaux assoiffés de nouveaux défis.

L’Everest continuera donc a alimenter tous nos fantasmes et des centaines de personnes continueront à défier ce sommet au péril de leur vie chaque année.

Pour ma part, tous ces sommets me fascinent, et je veux pouvoir me poser a leur pied pour les remercier d’exister. Il y’a de plus une spiritualité extrêmement forte lorsque l’on regarde ce sommet de si près.

Everest Base Camp
Je me suis donc lancé sur le trek du  1er Base Camp en passant dans la vallée du Khumbu l’une des plus belles au Monde.

Et croyez moi, sans guide et avec un budget limité ce trek est déjà une aventure.

5365m était mon objectif et je m’en suis finalement rajouté deux autres qui furent les joyaux de mon séjour en Asie.

Suivez moi durant ce trek de 14 jours au milieu de l’Himalaya Népalaise 🙂

Et vous?
Si vous aviez 50 000$ vous en feriez quoi ? (plutôt que de les utiliser a grimper l’Everest et d’avoir 1 chance sur 20 de ne pas en revenir?)