Pourquoi les emmerdes arrivent toujours en même temps et le succès également?

SUCCÈS : IDÉES REÇUES?

Le succès attire le succès.

Cela marche en Amour comme en business.

Tout est une question d’image de soi, de ressenti et de ce que l’on dégage.

On le comprend bien aisément en Amour : une personne qui ne s’aime pas soi même ou manquant de confiance ne suscitera pas d’attraction chimique. 

Bien sur, vos prédispositions de naissances ou l’environnement dans lequel vous avez grandi sont des éléments qui vous inscriront dans un pessimisme ou un optimisme latent.

Mais dans le cas de…la malchance? La poisse? Comment expliquez-vous cela?

L’EXEMPLE D’UN ANCIEN POISSARD

En une soirée: 

Je suis tombé en panne avec ma voiture. Je me dépeche de prendre les transports car j’étais pressé pour arriver à une soirée qui m’enthousiasmait : elle n’avait pas été prévu cette date-là mais une autre…Ok là j’ai la haine. Mais c’est de ma faute.

Je me mets sur mon pc, pour faire un album photo sur un site qui après 38 pages complétées est dans l’incapacité technique de sauvegarder…BUG!! Je viens de perdre littéralement une heure de ma vie. Je suis dans une rage disproportionnée.

poisse et rage

Le fait que j’arrête de fumer en ce moment joue t’il un rôle? Ok peut-être… Le fait que je sois au chômage intensifie t’il ma malchance?

Je ne sais plus mais cela continue : je reviens chez mes parents, ils font des travaux, il n’y a ni douche ni eau courante…Pas moyen de me rafraichir les idées…Les ouvriers vont me réveiller à priori à 8heures demain matin…J’essaye d’ouvrir une bouteille de bière et manque de péter une vitre avec le bouchon…

Je m’assois pour souffler et réfléchir avec vous.

L’effet  accumulation n’aide pas…Et je suis sans doute responsable de l’effet bouchon explosé…Cependant:

Un problème est facilement surmontable quand on le prend individuellement.

Il n’y a d’ailleurs pas de problème que des solutions parait-il, pas de galères mais des challenges à relever…

poisse challenge accepted

Mais dans le cas où la malchance continue, comment arrêter le processus?

Il est vrai que s’apitoyer sur son sort en se disant que cela n’arrive qu’à soi, va inscrire notre mental dans une brume bien sombre. Difficile dans ce cas, de percevoir le côté positif ou de relativiser. Il nous faut un phare, au bout du tunnel, notre phare anti brouillard. (clap clap clap…)

NOUS SOMMES NOTRE PIRE ENNEMI

Le livre « L’Homme qui voulait être heureux », l’explique plutôt bien.

Nous produisons les effets négatifs ou positifs autour de nous. C’est ainsi notre vision, influencée par nos peurs d’enfances, nos angoisses d’adolescents, et même nos traumatismes d’adultes, qui influent sur notre entourage et notre environnement.

En gros, quelqu’un qui porte son regard en premier sur les choses négatives, qui est craintif ou peureux, verra s’intensifier les raisons d’être parano autour de lui, puisqu’il se focalise sur cela.

Pratique pour survivre dans la Nature, mais très peu pour vivre Heureux dans un environnement sain.

poisse optimisme pessimisme

Le bien-pensant, qui voit chaque rencontre comme une nouvelle ouverture sur le Monde, ou trouve que son train qui est annulé est une superbe opportunité pour finir son bouquin, lui, verra de nombreuses raisons de se réjouir tout les jours. Et bizarrement ne fera pas une montagne de quelques problèmes sur sa route.

Après tout il faut bien la pimenter un peu non? 🙂

Pour le problème posé, il est vrai qu’un malheur n’arrive jamais seul, mais que tout peut-être relativisé. De petits problèmes, comme ma journée d’aujourd’hui, jusqu’au plus grand drame de la vie. L’effet d’accumulation de poisse est souvent un déclencheur, la fameuse goutte d’eau…Mais apprenons à regarder les problèmes un à un. 

Aurais-je pu éviter ce problème?   Puis-je faire encore quelque chose pour le régler? Si ce n’est pas le cas, je dois arrêter de m’en soucier.

Chacun dispose ensuite de son échappatoire pour faire tomber le soufflé.

Certains se réfugient dans la foi, d’autres dans le destin, dans la drogue ou d’autres encore dans la complaisance de leur malheur. Devenir un optimiste quand on a vécu toute sa vie en cynique pessimiste tel que moi, est un vrai défi. Mais les résultats sont au rendez-vous.

SE RÉJOUIR DU QUOTIDIEN

On me rappelle souvent le nombre de raisons d’être heureux à ce jour, sans avoir à se plaindre, et cette méthode m’aide beaucoup.

Un exemple:

– Je suis en bonne santé  – J’ai une famille qui m’aime (aussi foldingues soient-ils)  

– J’ai eu la chance d’aller à l’Ecole   – J’ai un ordinateur et peut me connecter avec qui je veux dans le Monde  

– Je peux vivre dans un pays démocratique, et n’ai jamais connu la guerre sur mon territoire  

– J’entends les oiseaux chanter  – Je n’ai eu aucun cataclysme en Normandie depuis…. belle lurette    

– J’ai pu voyager et voir le Monde et continuer à le faire.

– Je peux manger à ma faim et boire de l’eau potable  – Je vis dans un pays plein de beautés.

– Je peux écrire quasiment ce que je veux sur Internet sans être censuré.

Nous devrions tous méditer quotidiennement et énumérer nos raisons d’être reconnaissants.

Le chemin est long vers le bonheur, et je vous énumère une petite liste d’auteur qui sont formidables à lire sur ce sujet:

– « L’homme qui voulait être heureux » de Laurent Gounelle

  – « L’Alchimiste » de Paulo Coelho

 – « Le pouvoir de la compassion » Dalai Lama   

– « Connectez-vous à vous même » Chade Meng Tan

Une autre  méthode que m’ont conseillés des proches, je vous la livre, c’est la bonne vieille méthode du

« FUCK IT ». 

poisse méthode du fuck it

Et franchement ça marche du tonnerre:)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :