Je vais vous parler ici de catégories bien spécifiques de voyageurs/travellers que j’ai pu rencontrées durant mon voyage.

Attention ceci n’est que ma propre expérience et même si je n’aime pas mettre les gens dans des cases…Ici la case était toute faite pour eux.

Et sachez que je suis passé durant 10 mois par ces deux phases donc je sais de quoi je parle.

Vous les reconnaîtrez car vous en avez forcément rencontré sur votre route, tout particulièrement en Asie…

DRINKING TRAVELLERS

Catégorie très répandue en Asie et tout particulièrement en Thaïlande qui en accueille le plus grand nombre, et leur offre le paradis sur terre.

En effet, ce succès est surtout dû à l’accès facile à l’alcool pas cher, aux beers pongs et aux dortoirs a 5 $. Les femmes faciles et le climat y sont également pour quelque chose.

Le voyage n’a d’intérêt pour eux que s’ils rencontrent d’autres « Drinking dudes and girls » pour se la coller dès le soir même.

drinking travellers south east asia

Attention les filles sont parfois pires que les mecs à ce jeu là (elles rajoutent les danses provocatrices et l’allumage en règle dans leurs panels d’amusements).

Leur intérêt pour le pays se limite aux bars et à la plage où ils vont cuver leur gin tonic de la veille. Leur intérêt pour les locaux est quasi nul a part quand ces derniers vendent des clopes ou servent des burgers. 

Attention! Si vous vous lie d’amitié avec un, n’oubliez pas qu’il sera impossible de visiter quoi que ce soit ou de vraiment découvrir les environs car:

1) il s’en fou comme de son dernier check-up medical

2) il dort de toute facon jusqu’à 12h.

Nationalités: Je dois bien avouer que la majorité des Drinking Travellers rencontrés sont des Australiens (40%) et des Anglais (35%).

Ce sont par exemple, eux, en majorité qui sont morts dans la fameuse attraction du Tubing de Vang Vieng …

Un triste constat qui se justifie par le prix exorbitant de la vie nocturne chez eux, et la proximité de l’Australie de la destination Asiatique.

Particularités:  sont capable de se foutre a poil en public, rouler des pelles a n’importe qui ou boire dans une chaussure pour faire rigoler les copains.

Points importants: ils se baladent quasiment tous en des deux roues, sans casque, en Marcel et en tongue avec un gramme dans chaque bras…

drinking drivers and travellers

Haaaaa la liberté a du bon  pour la jeunesse!

Ils sont très bruyants (plus il est tard plus ils le sont)

Et se la pètent souvent.


Paradis pour eux: Khaosan Road a Bangkok; Kuta a Bali, Vang Vieng au Laos, Koh Rong au Cambodge, Phong Nha au vietnam…

HIPPIES TRAVELLERS

Ceux-là sont très différents et c’est pour cela que vous ne les verrez jamais fréquenter les Drinking Travellers. 

Ils sont ici pour profiter des bonnes « vibes » des pays qu’ils visitent et les explorer vraiment!

Loin des circuits touristiques ils veulent aller s’enterrer dans le plus petit village dans la jungle et fumer de l’Opium avec les villageois.

opium hippie travellers

« Really experience the country. It’s all about the people » 

Quand ils ne sont pas en retraite de yoga ou au marché bio, ils restent a jouer au carte en fumant des pets et discutant du malaise qu’à créer Babylone…

Ils ne parlent pas du fait qu’ils n’ont pas bossés depuis longtemps,  arrêter leur études et profitent de l’argent de Papa/Maman…

Je vous invite a débattre sérieusement avec ces groupes pour vous apercevoir de la déconnexion à la réalité totale dont ils bénéficient…c’est fascinant.

 

Vous vous dites que les clichés que les femmes ne se rasent pas sous les bras, que les hommes puent un peu faute de déo et qu’ils sont tous passionnés de drogues dures datent du temps de Woodstock?

hippie travellers

  Et bien croyez moi c’est toujours bien d’actualité.  Ils existent toujours.

A Kathmandou qui était leur paradis dans les années 70, de nombreux pèlerinages sont organisés. Mais même si la drogue est toujours présente, le véritable esprit Woodstock a quitté la ville depuis un moment.

Il faudra penser à leur dire.

La grande différence avec les Drinking Travellers, c’est que nos Hippies ne feront jamais de mal à une mouche et sont les plus gentils du Monde. Leur culture est cependant aussi mauvaise que la qualité de leur shampoing…

Paradis pour eux: Georgetown (Malaisie), Pai (Thailande), Ubud (Indonesie) Chiang Rai (Thailande)…

Et vous, vous  êtes plutôt quoi? 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :